Préemption commerciale

Depuis le 31 mars 2017, la Ville de Villejuif a instauré un droit de préemption sur les fonds artisanaux et les baux commerciaux dans le cadre d’un périmètre de sauvegarde. Le dispositif a été présenté aux commerçants et artisans le 9 juin.

Ce dispositif, en définissant un périmètre comprenant la polarité Centre-Ville/Aragon, permet à la Mairie un droit de regard sur les nouveaux commerces qui s’installeront, et de préempter les baux ou fonds de commerce ou artisanaux si le futur repreneur ne propose pas une activité qui favorise le commerce de proximité, pour le rétrocéder à un autre.

Avant de conclure une cession, les commerçants doivent impérativement en informer le Maire par une Déclaration d’Intention d’Aliéner (DIA). La Ville a ensuite un délai de 2 mois pour donner sa décision.

Préserver le lien social en centre-ville

Le périmètre déterminé a fait l’objet d’une étude menée en collaboration avec la Chambre de Commerce et d’Industrie et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Val-de-Marne. Selon les besoins de la Ville, il pourrait évoluer et être élargi : avec les 54 projets immobiliers en cours sur la commune, les attentes de la population villejuifoise vont évoluer.

Faire du coeur de ville un lieu convivial attirant permet aussi de favoriser le lien social.