Campus Grand Parc

Campus Grand Parc : un projet scientifique et humain

Campus

Conjuguer l’urbain et l’humain. Telle est l’ambition du projet du Campus Grand Parc qui doit, dans le respect de l’histoire de ce lieu, le valoriser et en faire un vrai quartier relié au reste de la ville. Un lieu de vie et d’emploi pour les habitants, inscrit dans les dynamiques de Paris Métropole.

Une vraie vie de quartier

Ce qui était appelé l’opération « cancer campus » autour de l’Institut Gustave-Roussy est désormais le Campus Grand Parc de Villejuif. Une dénomination plus en accord avec le projet de vie et de ville dont il est indissociable. Ce campus urbain est conçu pour offrir des conditions de vie adaptées aux besoins des habitants et des salariés en termes de logements, d’emplois, de transports publics de proximité et de cadre de vie.
Quartier de Villejuif à part entière, il doit pouvoir être plus ouvert sur la ville. Cela passe par la création de nouveaux cheminements et traversées.
Le parc des Hautes-Bruyères, préservé et valorisé, jouera ainsi un rôle central de campus vert reliant tous les lieux de vie créés.
Le réseau de bus sera par ailleurs repensé pour développer une offre complémentaire permettant de rejoindre la nouvelle gare du réseau Grand Paris Express au pied de l’institut Gustave-Roussy. C’est aussi une des raisons pour lesquelles la confirmation de la gare des Trois Communes, à même d’inclure les quartiers sud dans cette dynamique, est tant attendue.

3300 logements

Ce quartier de ville proposera une offre de logements diversifiés avec un peu plus de 3300 logements (neufs ou rénovés), répartis pour le neuf entre logements sociaux et accession à la propriété (y compris à des prix maitrisés pour les Villejuifois) et comprenant la rénovation des cités populaires des 2 quartiers Alexandre-Dumas et Armand-Gouret.
Il s’agit aussi de créer les espaces et services publics en cohérence avec les besoins, présents et futurs, notamment en matière d’accueil de la petite enfance, d’enseignement scolaire, de sécurité et de justice. S’y ajoute une programmation de services publics de proximité : culturels et sportifs, de loisirs - des espaces verts notamment - et des commerces. 

10.000 emplois à terme

Le projet d’excellence scientifique et économique du Campus est un facteur de développement économique pour toute la ville. Plusieurs parcs d’activités économiques seront créés dans les secteurs tertiaires et industriels, ainsi que des PME, des commerces et services à même de créer de nouveaux emplois pour les Villejuifois. 

Tous les projets d’aménagement en cours posent le principe de programmes mixtes comprenant des surfaces dédiées à des activités économiques et commerciales. Campus Grand Parc prévoit à lui seul une 1ère tranche de 280.000 m² (450.000 m² à terme) dédiés à des activités scientifiques et économiques dont 30.000 m² pour un bioparc en complément du Villejuif Biopark des Barmonts, et 140.000 m² pour une offre tertiaire notamment pour des entreprises du domaine de la santé ou du numérique par exemple. Du côté du pôle Louis-Aragon, étant donné la situation attractive au pied du pôle d’échange, les 60.000 m² de bureaux pourraient accueillir jusqu’à 3.000 emplois (ratio théorique : 1 emploi pour 20m² de bureaux). C’est sans compter l’impact sur le chiffre d’affaire des commerces et des services existants et les emplois indirects liés à la création du réseau de transport.

Un pôle d’excellence au service de la santé

LaboratoireLe Campus Grand Parc regroupera sur un même territoire des entreprises innovantes et des établissements de formation et de recherche (fondamentale, appliquée et clinique)  en santé et biotechnologies. Cette proximité géographique et la complémentarité des métiers présents favorise l’innovation, enrichit et stimule les activités respectives de chacun. L’implantation de ce pôle d’excellence à Villejuif n’est ainsi pas le fruit du hasard mais s’appuie sur le potentiel d’innovations de l’Institut Gustave-Roussy (IGR) spécialisé dans la lutte contre le cancer et sur le riche tissu existant d’hôpitaux, d’écoles d’ingénieurs, de lieux de soins et de laboratoires de recherche.
Le Centre universitaire interdisciplinaire de santé de l’Université Paris 11 viendra s’y implanter. Villejuif Biopark, pépinière d’entreprises innovantes inaugurée en novembre 2011, constitue la première étape de cette dynamique d’émulation.
Les étudiants de l’école sup Biotech ont déjà par exemple l’opportunité de travailler, dans un rayon d’une centaine de mètres, aussi bien avec les équipes de recherche de l’hôpital Paul-Brousse ou du laboratoire du CNRs, que de réaliser des stages dans les entreprises du Biopark.
Le Campus s’inscrit dans des collaborations scientifiques d’envergure à l’échelle internationale et locale : la Vallée scientifique de la Bièvre (VsB) ainsi que les pôles Paris et saclay.

 

www.campusgrandparc.com